Archives

Federer-Thiem : Le choc des titans

Impressionnants depuis quelques mois, Roger Federer et Dominic Thiem sont sans aucun doute les deux meilleurs joueurs de la première partie de saison. Coup de chance, les deux s’affrontent aujourd’hui à Madrid. L’occasion de se livrer à une analyse d’avant-match.

Ce sont deux prétendants au titre final à Madrid, et sur tous les tournois d’ailleurs. Federer et Thiem démontrent une qualité de jeu proche de l’excellence depuis Indian Wells. Un Masters 1000 et un ATP 500 chacun, ce qui fait d’eux les seuls joueurs ayant remporté deux tournois jusqu’ici. Mais quand on sait que le suisse n’en a joué que quatre et l’autrichien huit, on se doute que le premier des deux arrive plus en forme que l’autre. Ou pas…

Le duel des générations

Même si Thiem est déjà âgé de 25 ans, il s’apparente toujours au renouveau du tennis que l’on imaginait prendre la place de l’ancienne génération un petit peu plus tôt. Hélas, les “papys” font de la résistance et ne sont pas prêts de quitter le circuit. Mais cette année semble différente des précédentes, avec un Thiem qui monte en puissance et les autres membres de la Next Gen enfin prêts à confirmer (à part Zverev). Cette saison, l’autrichien a déjà battu Federer et Nadal et semble en mission pour remporter son premier Grand Chelem. Il a produit un des ses meilleurs tournois à Barcelone il y a deux semaines, et sort d’une grosse victoire face au vainqueur de Monte Carlo, Fabio Fognini. A 37 ans, Federer est quant à lui plus proche de la fin que du début. Mais il continue tout de même à éclabousser le circuit de son talent. Il a remporté sans difficulté le Masters 1000 de Miami en mars dernier, et sort d’un match plein face à Gaël Monfils sur une surface qu’il n’a plus foulé depuis 3 ans. 

Un match qui s’annonce passionnant donc, d’autant plus que les deux protagonistes s’étaient affronté en finale au “Tennis Paradise” plus tôt cette année. Thiem l’avait emporté en 3 sets. Ce dernier domine dans les confrontations face au suisse, qu’il a déjà battu à 3 reprises. De plus, cette rencontre à Madrid se déroulera sur terre, surface sur laquelle l’autrichien réussit plutôt bien.

Une surface particulière

On vous le disait plus haut, Federer n’avait plus joué sur terre battue depuis 2016. Une saison gâchée par sa première grosse blessure, un tournoi de Rome raté avec une défaite en huitièmes de finale contre un certain Dominic Thiem. Et oui, l’autrichien est capable de grosses performances sur ladite surface. A son tableau de chasse, Federer donc, mais aussi Djokovic, Fognini, ou encore Nadal à 4 reprises. Même si le majorquin domine les débats contre Thiem avec 8 victoires, ce dernier est le second joueur à l’avoir le plus souvent battu sur terre, derrière Novak Djokovic (8 fois). Thiem s’impose donc aujourd’hui réellement comme un potentiel vainqueur de chaque tournoi joué sur ocre.

Mais qu’en est-il du suisse dans cette histoire ? Pour sa part, Federer n’a battu que deux fois Rafa sur terre, et jamais Thiem. Mais si c’était l’année où Roger avait l’occasion de réitérer sa saison sur terre de 2009 (vainqueur à Roland Garros et à Madrid). En effet, les autres membres du Big 3 sont loin de la forme de leur vie, tandis que lui est tout frais, n’ayant pas joué depuis un mois. Federer aura aussi à coeur de prendre sa revanche sur Thiem, qui l’avait privé du Sunshine Double.

Après deux bons matchs face à Gasquet et Monfils, le suisse est bien de retour au sein de la Caja Majica, enceinte qu’il apprécie, y ayant gagné deux titres en 2009 et 2012. Mais attention à Thiem, fort de sa grosse performance à Barcelone et de sa finale de l’an dernier à Madrid, l’autrichien peut frapper un grand coup en battant Roger une deuxième fois cette année. Un match à gros enjeux pour les deux joueurs, qui s’annonce palpitant. 

Directeur de la rédaction | Plus d\'articles

Passionné par ma vocation, et par le tennis. Entre analyses, enquêtes ou reportages, mon fil d’Ariane est d’exposer ce que l’on ne voit pas forcément au sein du monde de la petite balle jaune.

Mickaël Corcos

Passionné par ma vocation, et par le tennis. Entre analyses, enquêtes ou reportages, mon fil d’Ariane est d’exposer ce que l’on ne voit pas forcément au sein du monde de la petite balle jaune.

A lire aussi ...

Laisser un commentaire