Archives

Roland-Garros : en avant les pronos !

Cette année, le tournoi se déroulera du 26 mai au 9 juin © Mathieu Manigold / Flickr

Le tirage au sort est connu pour le tableau masculin de Roland Garros. Il est donc temps de se livrer au tour d’horizon de ce que nous réserve le plus beau tournoi du monde. Regard sur les potentielles joutes à ne pas louper durant cette quinzaine.

Roland Garros arrive ! Le seul des 4 qui garde l’aspect nostalgique que doit avoir un Grand Chelem. Pas de tie break au 5ème set, des matchs interminables, des rallyes sans fin et surtout un nouveau stade. Les qualifications ont commencé depuis lundi, mais le vrai tournoi commence ce dimanche 26 mai. Alors ne vous faites pas avoir, allez voter tôt le matin car les matchs commencent à 11h, et risquent de durer.

Depuis jeudi soir, le tableau est connu. L’heure est donc aux pronostics et aux analyses des potentiels parcours de chacun, et surtout ceux qu’on attend le plus. A savoir, les 4 cavaliers de l’apocalypse : Djokovic, Nadal, Federer et Thiem, mais aussi les outsiders qui auront leur rôle à jouer, et bien évidemment le clan français, toujours désireux de bien faire devant son public.

Tirage pas si simple pour le Big 3, les outsiders à l’affût

Dans la partie haute du tableau, on retrouvera le numéro 1 mondial Novak Djokovic, fort de sa victoire à Madrid et de sa finale à Rome. Le serbe s’est bien rattrapé depuis sa baisse de régime survenue à la suite de l’Open d’Australie. Après un premier tour compliqué contre Hubert Hurkacz, Novak Djokovic pourrait rencontrer Sam Querrey au second tour avant d’affronter Gilles Simon au troisième. La deuxième semaine se corsera pour Djoko avec Borna Coric ou Denis Shapovalov en huitièmes de finale, puis Fabio Fognini ou Alexander Zverev en quarts. En demi-finale les prétendants sont nombreux mais 3 d’entre eux se démarquent en tant que sérieux outsiders.

  • Juan Martin del Potro. De retour en forme au Masters de Rome, la Tour de Tandil sera bien présente sur la terre battue parisienne. Il pourrait retrouver Felix Auger-Aliassime dès le 3ème tour, Karen Khachanov ou Lucas Pouille en huitièmes, puis Dominic Thiem ou Gaël Monfils en quarts.
  • Dominic Thiem. En perte de vitesse après son triomphe à Barcelone, l’autrichien s’est bien préparé pour Roland avec une pause qui fut nécessaire. Il devrait rencontrer Kyle Edmund au 3ème tour, Gaël Monfils ou Fernando Verdasco en huitièmes, et Juan Martin del Potro, Karen Khachanov ou Lucas Pouille en quarts. 
  • Gaël Monfils, nous en parlerons plus bas. 

Dans la partie basse du tableau, on retrouve d’abord le numéro 2 mondial, Rafael Nadal. L’espagnol qui revient en forme après son premier titre de la saison à Rome, aura une route assez tranquille jusqu’en quarts de finale, voire jusqu’en demi. Il affrontera un qualifié au premier tour, ainsi qu’au second, et logiquement David Goffin au troisième, en perte de vitesse depuis sa finale au Masters de 2017. Un huitième de finale contre Nikoloz Basilashvili (à qui il vient d’infliger 6-1, 6-0 à Rome), Richard Gasquet (qui ne l’a jamais battu) ou pourquoi pas Corentin Moutet, enfin, rien d’insurmontable. En quarts de finale, Rafa pourrait rencontrer Kei Nishikori (loin de sa meilleure forme), Daniil Medvedev (cuit depuis Monte-Carlo), Jo-Wilfried Tsonga (…), et pourquoi pas Benoît Paire ou Quentin Halys (laissez nous rêver). 

On retrouve ensuite le numéro 3 mondial, Roger Federer. Le maestro suisse arrive à Roland en toute décontraction, fort de performances satisfaisantes sur terre battue, sans forcer, et sans prise de risque. Le suisse rencontrera Lorenzo Sonego au premier tour, et probablement Malek Jaziri au second. Au troisième tour, ce sera probablement Matteo Berrettini ou pourquoi pas la surprise Casper Ruud. En huitièmes, les choses se corsent. Les adversaires potentiels sont Diego Schwartzman, Marco Cecchinato ou encore Nicolas Mahut (on a dit : laissez nous rêver). Rien d’insurmontable donc pour le maître jusqu’en quarts de finale où il pourrait retrouver Stefanos Tsitsipas, Stan Wawrinka ou Marin Cilic. 

Selon notre analyse, la demi-finale verra forcément l’un des deux éternels rivaux, pourquoi pas les deux et voir ainsi Roger Federer enfin s’imposer face à Nadal à Roland ? Même si c’est notre rêve à tous, les outsiders sont aussi présents et chauds comme la braise :

  • Stefanos Tsitsipas. Après un début de saison tonitruant avec une demi-finale de Grand Chelem, l’entrée dans le top 10, une finale de Masters 1000 avec une victoire sur Nadal, Tsitsipas est prêt. Il pourrait affronter Frances Tiafoe au troisième tour, Marin Cilic ou Stan Wawrinka en huitièmes, et Roger Federer ou Diego Schwartzman en quarts.
  • Diego Schwartzman. Parlons du second argentin le plus aimé du circuit. A part la nationalité, lui et Juan Martin del Potro n’ont rien en commun niveau tennis. Après une première partie de saison assez compliquée, la Pulga sort d’un excellent tournoi de Rome et une demi-finale contre Novak Djokovic. Il pourrait retrouver Marco Cecchinato au troisième tour, Roger Federer en huitièmes, Stefanos Tsitsipas en quarts et Rafael Nadal en demi. 
  • Kei Nishikori. Pourra-t-il rivaliser avec Quentin Halys en premier tour ? Si il le fait, aucune raison qu’il n’aille pas plus loin. Le japonais sort d’un début de saison en demi-teinte mais s’est toujours battu dans tous ses matchs. Il pourrait rencontrer Daniil Medvedev en huitièmes, Rafael Nadal en quarts et Roger Federer ou Stefanos Tsitsipas en demi.

Quid des français ?

Même si ils sont en nombre cette année du côté de la porte d’Auteuil, avec notamment des grosses performances tricolores en qualification, les têtes d’affiche françaises, elles, font grise mine. Avec une saison gâchée par les blessures ou le manque de constance, les français n’arrivent pas en forme pour Roland. Nous avons tout de même souhaité faire un tour d’horizon de leurs potentiels parcours, dans l’ordre des chances de chacun d’aller le plus loin possible dans le tournoi.

  • Gaël Monfils. Lui qui a récemment déclaré vouloir tout faire pour disputer la finale cette année, son parcours sera loin d’être aisé, mais il faut bien ça pour gagner Roland. Le numéro 1 français affrontera Taro Daniel au premier tour, avant de possiblement rencontrer Adrian Mannarino au second. Les choses se corsent dès le troisième tour où il pourrait affronter Fernando Verdasco, Dominic Thiem en huitièmes de finale, et Juan Martin del Potro en quarts. En demi-finale, sa route croiserait sûrement celle de Novak Djokovic. 
  • Lucas Pouille. Saison particulière pour le poulain d’Amélie, on lui espère un fabuleux destin à Roland, même si ça semble mal parti. Après sa demi-finale à l’Open d’Australie… plus grand chose si ce n’est une victoire au challenger de Bordeaux. Pas de quoi effrayer Karen Khachanov qui se dressera sur sa route si le français remporte ses premiers tours face à un qualifié, puis sûrement contre Martin Klizan. Pouille pourrait ensuite se mesurer face à Del Potro en huitièmes, Dominic Thiem ou Gaël Monfils en quarts, et Novak Djokovic en demi. 
  • Benoît Paire. L’enfant mal-aimé du tennis français sort peut-être une de ses meilleures saisons, marquée tout de même par quelques coups de sang (comme d’habitude). L’avignonnais joue bien et dispute une demi-finale à l’Open de Lyon, tombeur en quarts de Denis Shapovalov. Il rencontrera Marius Copil au premier tour et pourrait croiser le fer avec Daniil Medvedev ou Pierre-Hugues Herbert au deuxième et Pablo Carreno-Busta ou Alex De Minaus au troisième. Rien d’insurmontable jusque-là. Mais ça se corse juste après, si Benoît va en huitièmes, sa route croisera sûrement celle de Kei Nishikori, avant de possiblement affronter Rafael Nadal en quarts et Roger Federer ou Stefanos Tsitsipas en demi. 
  • Gilles Simon. Pas toujours en réussite à Roland, mais habitué des courts, le nicois revient d’une très grosse blessure. La reprise est longue pour Gillou qui sort de trois défaites au premier tour. Et le tournoi pourrait s’arrêter en première semaine : après un premier tour face à un qualifié, il pourrait rencontrer Jaume Munar au deuxième et Novak Djokovic au troisième.
  • Jo-Wilfried Tsonga. Le manceau, de retour de blessure et pas en réussite récemment, démontre tout de même un niveau de jeu convaincant. Mais sera-ce assez pour se défaire de Peter Gojowczyk au premier tour, mais surtout de Kei Nishikori au second ? Si le français passe ce cap, il pourrait affronter Laslo Djere ou Albert Ramos-Vinolas au troisième tour, puis Daniil Medvedev en huitièmes. Ensuite, il affronterait Rafael Nadal en quarts et Roger Federer ou Stefanos Tsitsipas en demi.
  • Ugo Humbert. Le jeune messin de 20 ans est maintenant bien installé dans le top 10 français. Après un match serré face à Denis Shapovalov à l’Open de Lyon, il affrontera un autre jeune joueur prometteur, Alexei Popyrin au premier tour de Roland. Il affronterait ensuite Albert Ramos-Vinolas ou Laslo Djere au second tour, puis Kei Nishikori au troisième.
  • Richard Gasquet. Récemment de retour de blessure et auteur de performances convaincantes, le biterrois s’est retiré de l’open de Lyon ce mercredi à cause d’une douleur au dos. Si il est présent à Roland, il affrontera Mischa Zverev au premier tour et pourrait faire face à Nikoloz Basilashvili au second et Guido Pella au troisième. En huitièmes de finale, sa route croiserait celle de Rafael Nadal.
Directeur de la rédaction | Plus d\'articles

Passionné par ma vocation, et par le tennis. Entre analyses, enquêtes ou reportages, mon fil d’Ariane est d’exposer ce que l’on ne voit pas forcément au sein du monde de la petite balle jaune.

Mickaël Corcos

Passionné par ma vocation, et par le tennis. Entre analyses, enquêtes ou reportages, mon fil d’Ariane est d’exposer ce que l’on ne voit pas forcément au sein du monde de la petite balle jaune.

A lire aussi ...

Laisser un commentaire